FRÉQUENTATION EN VUE DU MARIAGE

COMMENT FAIRE UNE VRAIE FRÉQUENTATION EN VUE DU MARIAGE

Nous allons nous intéresser précisément à la fréquentation ou faire la cour...

Le mot fréquentation peut avoir plusieurs sens : il peut désigner les amis avec qui nous passons du temps ou dans le cas qui nous intéresse, une période de temps au cours de laquelle un homme observe une femme avant de lui demander sa main ou de se marier avec elle.

Pour commencer, Je constate que dans nos églises, la fréquentation est devenue quasi un MARIAGE, alors que c'est une étape d'observation avant l'engagement; en plus, l'église a une main mise, en lieu et place des futures amoureux. L'église va jusqu'à choisir, proposer l'âge des personnes que vous pouvez fréquenter ou pas, demander des extraits bancaire comme si vous voulez louer ou acheter une maison, et même obliger le frère a avoir déjà une maison où mettre la femme si elle accepte. Tout ça n'a rien y avoir, c'est à l'étape des fiançailles que l'homme doit faire preuve de capacité de gestion (logement, finance...) après quoi vient la cérémonie du mariage. Un autre point, les églises présentent devant la congrégation les fréquentés, comme on les appelle. La raison de cette pratique est d’empêcher la soeur ou le frère de voir ailleurs; tandis que la parole nous montre qu'un frère peut observer deux soeurs, puis sacrifier l'une au profit de l'autre par rapport au caractère. Lisons le prophète :

LE CHOIX D'UNE ÉPOUSE, E29.04.1965

61 † Or, vous ne pouvez pas tout avoir. Il y aura peut-être une jeune fille qui est vraiment jolie. Et l’autre jeune fille, peut-être qu’elle est... l’autre a une stature plus agréable que celle-ci. Et il vous faudra peut-être sacrifier l’une au profit de l’autre, par contre, si celle-là n’a pas la stature d’une dame, d’une femme. Et elle, peu m’importerait qu’elle soit jolie ou pas, vous feriez mieux de regarder à son caractère, qu’elle soit jolie ou pa.

L'idée de présenter les fréquentés dans l'église paraît prudent, pour qu'un autre frère ne puisse pas à son tour fréquenter la soeur; Mais le problème est à venir, souvent quand la fréquentation s’arrête, toute l'église doit chercher une explication, ce qui est normal à mon humble avis, vu que le début était public, la fin doit l'être aussi. Après que le frère se justifie et la soeur aussi à son tour, chaque personne dans l'église devient informé de la situation. J'ai remarqué que les autres frères deviennent hésitant pour fréquenter cette même soeur (qui est peut-être à sa deuxième, troisième fréquentation), parce que souvent c'est le caractère de la soeur qui est exposé, et rarement celui du
frère. Cliquer ici pour téléchargez le document sur la fréquentation

Plus..